LE BLOG - Créatyv' Tango - référencée au CID c/o UNESCO - Le Blog

Aller au contenu

Fondamentaux 2 - 2019 cours n°16

Créatyv' Tango - référencée au CID c/o UNESCO - Le Blog
Publié par dans Ens. fondamentaux 2 ·
Semaine 06
 
 
Rappel, notre corps est unique. Nous devons le respecter et l’utiliser « naturellement », quelques soient nos activités, pour nous éviter des contraintes, (baisse de nos possibilités physiques, réparations chirurgicales pour le maintenir en état), trop tôt au cours de notre vie.
Professeur de danse de salon, mon rôle est de vous rappeler prioritairement que la fonction principale de nos jambes est la récupération et le maintien de notre équilibre. Pourquoi ? Parce que, à chaque fois que vous souhaitez vous déplacer, vous créez obligatoirement un « déséquilibre ». Ce déséquilibre, après une oscillation qui place votre verticalité sur un seul appui, peut être réalisé de deux manières :
 
-          Soit, vous le provoquez en sortant votre « genou » de votre « surface de sustentation ». Votre « Tronc » suit et sera positionné au sommet d’un triangle isocèle ayant pour base, la distance entre vos deux appuis (pieds), et pour sommet votre bassin et centre de gravité (dépense d’énergie conséquente et déplacement parfois risqué). Vous êtes ensuite obligé d’avancer votre bassin, compléter votre oscillation sur la surface de sustentation la plus en avant, pour réaliser un nouveau déplacement.
 
-          Soit, vous déplacez votre « bassin/pelvis » dans l’axe frontal ou dans l’axe latéral en maintenant votre haut du corps en léger retrait (retard du centre de gravité). Lorsque votre centre de gravité sort de la surface de sustentation délimité par votre appui qui a reçu votre oscillation, c’est la « chute », sans danger, avec oscillation, récupérée naturellement par votre jambe libre qui se positionne, (loi de la pesanteur), à la verticalité de son point d’accrochage.  Efforts minimums, déplacements sécurisés, faciles et confortables.
 
Intérêt immédiat, dans la pratique de La Danse, le couple se déplaçant en Base Naturelle sur deux lignes de déplacements au sol, (déplacement avec les jambes latérales du couple), ne peut en aucun cas se marcher sur les pieds, lois physiques. C’est aussi, dans votre marche, en dehors de la danse, le meilleur moyen de protéger votre dos.

Cours 16/ 30 ; semaine 06
 
 
Retour vers l’utilisation de notre torse pour demande
 
-          Choix appui (vers mur ou vers centre) pour le couple avant début d’une danse.
 
-          Déplacement « latéral » ouvert ou fermé en couple ou pour le seul receveur
 
-          Déplacement frontal du receveur dans un tour à droite ou à gauche
 
-          En couple sur demande créateur, déplacement des bassins (en communication) vres les « quatre points cardinaux » puis avec action de déplacement.

 
La réalisation de « Voleo de passage » est une action naturelle réalisable si et seulement si, notre jambe libre est dépourvue d’énergie (équivalente à une masse).
 
-          Lorsque vous êtes sur un axe, en position frontal ou latéral, la rotation du tronc (torse + bassin), positionne notre jambe libre et appui associé parallèlement à l’appui utile.
 
-           Lorsque vous êtes sur un axe, en position frontal ou latéral, la rotation du torse qui entraîne avec retard le bassin », positionne notre jambe libre et appui associé « croisé » derrière l’appui utile. Dans le mouvement, le décrochage de cet appui libre, par continuation de rotation pour réaliser le déplacement suivant, est dénommé « Boléo de passage proche du sol ».

 
A partir de ces savoirs, demande au receveur la réalisation naturelle d’un « Voléo / Gancho intérieur ».

 
Pour terminer : Parada / Mordida (sanguchito) et invitation au receveur à réaliser des fioritures (mise en valeur : planeo, lustrada, gancho, empujada, voleo, calesita, etc.)

">

Aucun commentaire


02 99 46 86 01
07 87 45 30 32
Retourner au contenu