LE BLOG - Créatyv' Tango - référencée au CID c/o UNESCO - Le Blog

Aller au contenu

Fondamentaux 2 - 2019 cours n° 20

Créatyv' Tango - référencée au CID c/o UNESCO - Le Blog
Publié par dans Ens. fondamentaux 2 ·
Cours 20/ 30 ; semaine 11
 
Cours spécial homme
 
Conduite du tour à droite et à gauche, vrille de l’axe, importance du bassin pour le maintien de la stabilité. Il n’y a pas de changement d’appui pendant la rotation de l’axe.
 
 
Compréhension du rôle « receveur du mouvement » ; dans la danse en couple – communication sensitive – le « receveur du mouvement » renvoi au travers du point de liaison, l’impulsion de masse opposée sur l’appui fixe du « créateur du mouvement » (équivalence mur), Cette action permet au « receveur du mouvement » d’accompagner le déplacement du « créateur du mouvement ».
 
A l’identique, lors de la rotation sur axe du « créateur du mouvement », le « receveur du mouvement » suit, sur son axe, le parallélisme du torse « créateur » et, lorsqu’il est positionné correctement pour la réalisation du déplacement suivant – latéral ou frontal - accepte « la chute / le déplacement ».
 
 
Les propositions de déséquilibre du « créateur du mouvement » sont une action « latéral » (ex : passage en position déboîté) ou « frontal » (ex : frontal avant du tour) du tronc, initié par le bassin.  
 
Correction dans la réalisation de la Salida ; le nom « cinq » est une position déboîtée ; C’est dans la réalisation du nom « six » que l’on retrouve la position emboîtée.
 
Jeu avec la Salida : fin du nom « cinq », rotation d’un quart de tour vers centre pour créer un nom « deux » de la Salida en retour sur la ligne de danse (attention espace libre) ; renouveler pour retrouver le sens du « bal » avec un Salida complète (deux phrases musicales).
 
 
Rythme « valse tango » intégration et différence entre le « vertical » du rythme tango et le « vertical amplifié » que je propose dans le « rythme valse » ; mise en pratique, déplacement sur la LdD.
 
 
Proposition de déplacements – RdM – Salida 1°mesure, frontal arrière - 2°mesure, latéral déboîté frontal avant – 3°mesure, vertical amplifié avec rotation sur axe (1/2 tour pendant l’élévation, passage devant RdM, 4°mesure, frontal arrière après la chute) – 5°mesure, frontal arrière - vertical amplifié avec rotation sur axe (1/2 tour pendant l’élévation, passage RdM devant CdM, 6°mesure, frontal avant repositionné en position déboîté après la chute) - 7°mesure, frontal avant - 8°mesure, frontal avant.
 
 
Fin du cours sur un rythme de valse.
 
...................................................
 
 
Rappel - pour faciliter la compréhension des variations proposées :
 
-          Intégrer que la totalité des déplacements du couple de danse sont dépendants du déplacement linéaire ou du déplacement sur une circonférence.
 
-          Le « créateur du mouvement » comprend la fonction proposée en la réalisant seul, sans énergie inutile et en utilisant à bon escient chaque entité de son corps.
 
-          Alors, il peut proposer au « receveur du mouvement » de l’accompagner, sans ajouter d’énergie inutile, et sans avoir la volonté de « pousser » le « receveur du mouvement »
 
-          
 
Cours 19/ 30 ; semaine 10
 
 
Ecoute musicale et mise en pratique musique « tango » du dessin de base.
 
Mise en pratique dessin de la Salida avec rotation à chaque déplacement et en progression sur la ligne de danse. Suivant la disponibilité de l’espace, cette variante de la Salida peut être réalisée sur une circonférence.
 
Rythme « valse tango »
 
Rappel : Lors de la création des danses « populaires », nos prédécesseurs ont, pour recréer les variations de la vie, créer un dessin de danse pour chaque style musical de danse (stage de Janvier, niveau fondamentaux 1).
 
« Danser » c’est se déplacer « en » musique ; quelques exemples faciles, tous les temps pour la marche ; tous les temps impairs pour le tango ; toutes les mesures pour la valse … Ce ne sera pas très varié !
 
Rappel - Je propose, pour la valse, une « version supplémentaire adaptée » du dessin de base. Pour réaliser tous les dessins des danses sensitivement, vous avez appris à réaliser un « vertical » (élévation du tronc en restant en appui complet sur notre base de sustentation). Pour accompagner « l’image » de la valse, je propose de remplacer le latéral par un vertical amplifié (vertical tronc + élévation sur « plante de pied » temps1 long et chute temps 2&3 rapide).
 
Mise en application, régulière puis aléatoire, déplacements sur Ligne de Danse.
 
Mise en application, déplacements sur Ligne de Danse.
 
-          1° mesure avec rotation préparée vers mur d’un ½ tour sur le premier temps,               
 
-          Mesure suivante en frontal arrière,
 
-          3ième mesure avec poursuite rotation préparée d’un ½ tour sur le premier temps déplacements sur Ligne de Danse.
 
Présentation réalisation par les enseignants avec la continuité sur le « manège »
 
 
...................................................
 
 
Cours 18/ 30 ; semaine 09
 
Retour sur l’ensemble des possibilités de chaque entité du corps pour réalisation de toutes les propositions de danses.
 
...................................................
 
 
Semaine 06
 
 
Rappel, notre corps est unique. Nous devons le respecter et l’utiliser « naturellement », quelques soient nos activités, pour nous éviter des contraintes, (baisse de nos possibilités physiques, réparations chirurgicales pour le maintenir en état), trop tôt au cours de notre vie.
 
Professeur de danse de salon, mon rôle est de vous rappeler prioritairement que la fonction principale de nos jambes est la récupération et le maintien de notre équilibre. Pourquoi ? Parce que, à chaque fois que vous souhaitez vous déplacer, vous créez obligatoirement un « déséquilibre ». Ce déséquilibre, après une oscillation qui place votre verticalité sur un seul appui, peut être réalisé de deux manières :
 
-          Soit, vous le provoquez en sortant votre « genou » de votre « surface de sustentation ». Votre « Tronc » suit et sera positionné au sommet d’un triangle isocèle ayant pour base, la distance (frontale) entre vos deux appuis (pieds), et pour sommet, votre bassin ou centre de gravité (dépense d’énergie conséquente et déplacement parfois risqué). Vous êtes ensuite obligé d’avancer votre bassin, compléter votre oscillation sur la surface de sustentation la plus en avant, pour réaliser un nouveau déplacement.
 
-          Soit, vous déplacez votre « bassin/pelvis » dans l’axe frontal ou dans l’axe latéral en maintenant votre haut du corps en léger retrait (retard du centre de gravité). Lorsque votre centre de gravité sort de la surface de sustentation délimité par votre appui qui a reçu votre oscillation, c’est la « chute », sans danger, avec oscillation, récupérée naturellement par votre jambe libre qui se positionne, (loi de la pesanteur), à la verticalité de son point d’accrochage.  Efforts minimums, déplacements sécurisés, faciles et confortables.
 
Intérêt immédiat, dans la pratique de La Danse, le couple se déplaçant en Base Naturelle sur deux lignes de déplacements au sol, (déplacement avec les jambes latérales du couple), ne peut en aucun cas se marcher sur les pieds, lois physiques. C’est aussi, dans votre marche, en dehors de la danse, le meilleur moyen de protéger votre dos.

">

Aucun commentaire


02 99 46 86 01
07 87 45 30 32
Retourner au contenu