Questionnement suite au 50° congrès à Athènes. - LE BLOG - Créatyv' Tango - référencée au CID c/o UNESCO - Le Blog

Aller au contenu

Menu principal :

Questionnement suite au 50° congrès à Athènes.

Créatyv' Tango - référencée au CID c/o UNESCO - Le Blog
Publié par dans Philosophie ·
A l’attention des professionnels de danse et les congressistes du 50° congrès à Athènes ; proposition de débat pour le Congrès Mondial de Recherche en Danse en 2018 à Avignon.
« Congrès Mondial de Recherche en Danse »
Une base d’enseignement généralisée pour LA DANSE
v  Notre corps est constitué par des éléments identiques quel que soit le lieu de notre naissance.
v Notre corps est unique pour toutes les activités physiques (1*) que nous programmons
v La nature a doté Notre corps d’un schéma ordonné et qui s’adapte à toutes ces activités par l’utilisation de tout ou d’une partie de ce corps. Son fonctionnement est, spécifique pour notre espèce, et logique dans sa hiérarchie ; (voir le schéma « l’usine humaine » intégré dans ma conférence).
v La danse est depuis notre origine un lien de rassemblement des humains dans leur « milieu de vie » (2*)
v Les danses populaires (3*) sont au XX° siècle un lien social, un lien de rencontres, une activité de vie et d’entretien de Soi. Elles sont le style de danses qui
-     se pratiquent en tous lieux dédiés ou non,
-     totalisent le plus grand nombre de personnes pratiquantes,
-     se pratiquent indépendamment de l’âge sur la plus longue période (toute leur vie restante).
Comme toutes les danses, les danses populaires deviennent « art », si l’enseignement propose la recherche de la compréhension à la place d’un « copier/coller » robotique.
Je démontre aujourd’hui, l’accessibilité de toutes les danses populaires avec le seul apprentissage du Tango argentin par la richesse de possibilités, mais surtout par un changement de vocabulaire qui décrit : un tronc {Thorax + Pelvis} que nous déplaçons ;
v La jambe libre se positionne et assure notre équilibre naturellement (le « pas » est réalisé) ; la danse devient esthétique, facile à mémoriser et pérenniser.
A partir de ces remarques, on pourrait envisager une base d’enseignement généralisée pour LA DANSE qui serait, générique, pérenne, et une bonne préparation pour accéder aux autres spécialités définies par ce mot « danse » ?
NOTA :
(1*) Hors compétition ou spectacle
(2*) rites religieux vers 7000 av. J.C., époque néolithique.
       https://fr.wikipedia.org/wiki/Danse : Origines. Les premières indications sur l'exécution de danses datent de la Préhistoire, au paléolithique, où des peintures rupestres attestent de l'existence de danses primitives. ... conjurer le sort (danse de la pluie)
               http://mordusdedansenc.blogspot.fr/2013/10/un-peu-dhistoire-les-origines-de-la.html
(3*) Danses caractérisées par les déplacements, (tronc), de la verticalité d’une ou plusieurs personnes sur le sol. Elles peuvent être accompagnées de « jeux » créés par les composantes, associées ou non, de nos membres extérieurs (bras ou jambe).
Danse populaire : synonyme de danse folklorique ou de danse traditionnelle, danse en ligne, en couple …, ce vocable désigne l'ensemble des danses de bal qui se pratiquent encore aujourd’hui dans tous types de milieux sociaux.

">

Aucun commentaire


02 99 46 86 01
07 87 45 30 32
Retourner au contenu | Retourner au menu